Home Coups de gueule Les fanboys, Kinect, le bashing

[Coup de gueule] Les fanboys, Kinect, le bashing

8
L'ARTICLE VOUS A PLU ? SOYEZ COOL, PARTAGEZ :)
Coup de gueule

Les fans-boys, pro-, anti- etc… Vous les connaissez sans-doute. Ils gangrènent les réseaux sociaux et les forums à chaque annonce d’un constructeur. Champions toute catégorie de la mauvaise foi, experts en dialogues de sourds, ils ont le don de titiller le coté obscure qui sommeille en moi. « Laisse parler ta colère, mon jeune apprenti » dirait l’Empereur… Désolé maître Yoda…

Je préfère être clair tout de suite : je ne vais pas être tendre. Oui je vais prendre la défense de Microsoft (bien qu’il n’en ait pas vraiment besoin), une fois de plus lynché par des hordes d’attardés. Et pourtant, oui, j’aime aussi Sony… Je sais … C’est un concept difficilement assimilable par la plupart des fanboys à l’esprit binaire limité.

MS annonçait donc il y’a 2 jours la commercialisation d’un pack Xbox One sans Kinect. Le pavé dans la mare. Une nouvelle assez inattendue, qui a généré chez les « anti-M » une vague de réactions aussi lamentables que pathétiques …

Coup de gueule fanboys kinect

Un peu d’histoire…

Attaquer la stratégie commerciale de Microsoft, une Dualshock 4 à la main, en traitant la compagnie de « vilains capitalistes », c’est un peu comme cracher sur TF1 en regardant M6. Les gars franchement… Il faut grandir un peu. Vous pensez vraiment que Sony s’est lancé sur le juteux marché du jeux vidéo pour la gloire ? Ou pour faire plaisir aux joueurs de l’époque ?
Ce sont des multinationales, des géants industriels, côtés sur les plus grandes places boursières, avec des actionnaires, des investisseurs, qui veulent une chose et une seule : faire de l’argent. #4TheShareHolders. Point barre. Je sais que la vérité est dure à encaisser pour toi petit fanboy idéaliste, mais tu verras, tu t’y feras.

Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’ils n’y arrivent pas. Les consoles sont vendues à pertes ou au mieux sans bénéfices, pendant les premières années de commercialisation. Dingue non ? Même avec 7 Millions d’unités écoulées… Et c’est la même chose pour le constructeur américain !

Une autre vérité ? L’image d’outsider que Microsoft s’est longtemps traîné, est terminée depuis belle lurette (Tout comme celle que SONY a eu lorsqu’ils ont lancé leur Playstation en 1994…les puristes Nintendo/SEGA, les vrais « G@m3Rz » quoi, crachaient sur ce nouveau venu… autre époque, mêmes moeurs). L’ascension de la marque Xbox a été fulgurante, c’est indéniable, même si ça t’arrache la gueule de le reconnaître, c’est pourtant bien la réalité. Ils ont réussi la même prouesse que SONY en son temps : arriver à s’imposer et à devenir une référence sur ce marché, qui ne les attendait pas, ni ne les désirait. Réussir à se hisser au niveau des acteurs historiques, et même à les dépasser dans bien des domaines et des services novateurs qu’ils ont apporté.

Et oui, ça sert à ça la concurrence. C’est saint. C’est bon. Ca bouscule, ça fait bouger les choses, au grand dam des fanboys haineux qui crachent leur bile sans voir le bienfait et l’intérêt pour nous autres joueurs d’avoir le choix !

Aujourd’hui…

«  La Xbox One est un échec » … ALors je vous rassure, un échec à 4,5 millions d’unités écoulées… ils vont s’en remettre ;)

C’est vrai, Microsoft s’est plutôt bien planté dans sa communication de lancement. Et vous savez quoi ? Tout le monde est au courant, et fondamentalement tout le monde s’en fout :) C’est arrivé à d’autres avant, et cela arrivera encore. Le naufrage du lancement de la PS3 (qui pour le coup en était vraiment un … très loin des 4,5 Millions d’unités vendues) n’a pas empêché la marque de finalement revenir au top.

Non vraiment… j’ai un scoop pour vous : les deux consoles ont fait un démarrage extraordinaire. Du jamais vu. La vraie question est : Le méritent-elles vraiment ? Ma réponse est : non ! Entendons-nous bien. Je ne dis pas que les consoles sont mauvaises, loin de là.  Mais les titres sortis jusqu’à maintenant ne justifient en rien un tel succès. Entre les bons jeux « un peu fouillés » mais qui conservent malgré tout un statut de démos techniques qu’on oublie assez vite (Ryse, inFamous), les remakes « next-gen » et autres titres cross-generation-platform … On ne peut pas dire qu’on en ait pour notre argent… Et pourtant on achète (moi le premier) !

Sony a su tirer profit de cette situation, en gérant la pénurie façon Steve Jobs et en axant sa communication quasiment exclusivement sur les faiblesses de son concurrent. Et ils auraient eu tort de se priver ! Presque 2 fois plus de PS4 écoulées dans le monde… mais pas forcément pour les bonnes raisons (au hasard …des jeux ?). En économie, cela s’appelle un effet de substitution. Je sais que toi, fanboy, tu ne l’entends pas de cette oreille, mais il faut parfois se poser les bonnes questions. Et c’est précisément ce qu’essaye de faire en ce moment Microsoft…

Et Kinect ?

La décision de MS vis à vis de Kinect, est je trouve fort regrettable. Certes, ils laissent le choix aux joueurs… Mais Cela va créer deux populations distinctes sur Xbox One ! Et il n’y a rien de pire pour les développeurs… Car c’est bien cela le problème. Pour qu’un tel périphérique exprime son potentiel, il faut évidemment aller au bout du concept et l’imposer ! En laissant le choix, les studios tiers n’exploiteront jamais à fond la caméra high tech, et continueront de produire des « merdes kinect » ou des jeux de danse, comme sur la génération précédente. On tourne en rond.

Par ailleurs, et au risque de passer pour un « GOGOL » (spéciale dédicace à une des nombreuses réactions intelligentes qui parsemaient twitter il y’a 2 jours)…

Coup de gueule kinect fanboy

…je ne m’imagine pas utiliser ma Xbox One sans Kinect aujourd’hui. Skype, Snap, l’ancrage, la reconnaissance faciale, vocale etc… apportent une vraie expérience d’utilisation. Ce n’est pas un accessoire indispensable, mais je n’ai clairement pas envie de m’en passer pour autant. Allez expliquer tout ça à un anti-M (qui par ailleurs, manque cruellement d’arguments pour étayer un peu son propos « kinect caynul »), …autant pisser dans un violon. Il faut l’avoir essayé, vraiment, chez soi, pour comprendre.

Aimer une console, ou une marque c’est bien, très bien même, cela peut contribuer à l’animation d’une communauté passionnée, dynamique et enthousiaste … Tomber dans le bashing systématique et allumer un cierge tous les soirs en priant pour que sa console soit numéro 1 des ventes… C’est triste…

Vous, fanboys patriotes qui mourriez presque pour votre constructeur préféré (qui se fout complètement de vous au passage). Vous, qui cultivez la mauvaise foi et la contradiction permanente. Oui, vous avec vos oeillères…Vous passez à côté de l’essentiel : le plaisir d’apprécier dans son ensemble un média formidable, qui se renouvelle et innove continuellement.

Dieu des jeux vidéo, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

8 COMMENTAIRES

  1. Merci pour le coup de gueule! BAH, tu n’as pas été si dur que ça. Mais attention, ce genre de comportements pseudo-éliste n’est pas limité aux jeux video, et à la guéguerre Sony-Microsoft.
    La musique, le cinéma, la littérature, la télé, al bouffe… les trolls sont partout (et dans TOUS les camps)
    J’aimerai faire passer un message (qui s’assimilera à pisser dans un violon, pour reprendre ton expression): ce n’est pas parce que quelqu’un a une opinion différente de la votre qu’elle est forcément mauvaise. Au final, personne n’a tort: ceux qui ne jouent qu’à CoD, ceux qui n’aiment que le retro gaming, qu’ils soient pro-PC, pro-MAC, pro-iPhone, pro-Android, pro-Game&Watch ou pro-Bilboquet, le fait qu’ils fassent des choix différents des votres n’empiètent en rien votre possibilité de faire des choix.
    Vous n’aimez pas qu’Activision sortent? n’achetez pas leurs jeux. Vous n’accrochez pas sur la musique de Justin Bieber? Personne ne vous force à écouter. Et c’est valable pour TOUT.
    Je n’aime pas tout, bien au contraire, mais qui me donne le droit de porter un jugement sur le gout des gens? Qu’ils aiment Dorothée ou E.T. sur Atari 2600, ça ne devrait pas m’affecter outre mesure.
    Sur ce, messieurs dames, bonsoir!

    • Bien évidemment les trolls sont partout… Mais bon je préfère me recentrer sur la thématique qui m’intéresse le plus ;)
      Tout à fait d’accord avec ce que tu dis par ailleurs.

  2. Les « Fanboy » ou les débiles de JVC crachent pas forcément pour les bonnes raisons, mais le résultat au fond est le même.
    Bien entendu que les deux constructeurs sont là pour l’oseille rien de plus, et oui effectivement la concurrence rends les choses plus saines !
    Les deux constructeurs font des erreurs. Ce qui est sûr en revanche c’est que ces deux consoles sentent le caca bien comme il faut pour l’instant. Les capacités techniques sont à faire rire ou pleurer je ne sais pas. Et de surcroît la One arrive à faire pire que la PS4 la plupart du temps en jeux multisupport, ce qui pourtant vole déjà pas bien haut.

    Bref, tout ça pour revenir au fait que, même si les mecs qui troll ont rarement les bon arguments, il n’empêche qu’il y a la bel et bien un problème réel.
    Et oui Sony a était très vicieux de ne tirer que sur les points faible de sa concurrente, mais il n’empêche que Microsoft n’arrange rien de leurs cotés. Au lieu de garder la tête haute sur leurs idées de bases, ils reviennent petit à petit sur tout ce qu’ils voulaient imposer au départ. Pour au final retourner sur les mêmes bases que Sony mais sans y apporter de plus value.
    Après je le dis honnêtement je ne suis plus objectif, cette génération PS3/360 m’a dégoûtée de la Xbox. Après des manettes a piles et de surcroît impraticable pour les jeux de bastons en compétition, des adaptateurs pour la wifi, des ROD, du rayage de disques (DVD de plus), l’impossibilité de changer de controller rapidement, donc une catastrophe pour les compétitions. etc etc
    Même si y’avait des trucs super, genre le XboxLive, le menu de la console bien plus pratique et les jeux souvent mieux optimisé car console plus simple a développer.
    Après j’en conviens que toutes ces choses ont dû être corrigés sur la One, mais difficile d’oublier cette sodomie sur plusieurs années.
    Il n’empêche que si la One gardée ses différences fermement, j’aurai pu y trouver un intérêt sur le longterme, mais actuellement il est difficile de ne pas sanctifier Microsoft, un peu plus que Sony en tous cas.
    Bref je finirai ce pavé pour dire que le PC est bien sûr mille fois au dessus et plus rentable.

  3. PS : J’ai oublié le pire. Sur plusieurs années si sur certains jeux qui n’ont pas mass de thune on a pas eu de patch correctifs de bug ou d’équilibrage, c’est grâce/à cause de la superbe règle de Microsoft qui imposée tout simplement qu’au bout du 3eme patch, un petit suppléments de plusieurs dizaines de milliers de dollars au développeurs pour pouvoir proposer leurs patchs aux joueurs. Quelque chose dont on entends jamais parler, mais qui a eu des conséquences plus qu’abusives pour certains titres.

    • Absolument. Mais je ne vais pas plaindre les gros studios, qui ont pour la plupart la fâcheuse tendance à sortir des jeux en kit, mal fini, et patchés ensuite à la chaine.
      Mais pour les plus petits, qui n’ont pas les moyens, ce fut effectivement regrettable. Tu noteras que cette politique a été stoppée il y’a plus d’un an, pour les jeux xbox live arcade (les petits donc…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée