CA VOUS A PLU ? ALORS PARTAGEZ L'ARTICLE ;)

En 2029, dans cette nouvelle timeline que Singer a pris la liberté de créer à la fin de Days of Future Past, les mutants ont quasiment tous disparus, grâce à un traitement de masse. Toutefois, au delà de la frontière mexicaine, Logan et le Professeur X survivent, enfermés dans un quotidien sombre, attendant leur heure. L’apparition de la jeune Laura va tout changer…

Malgré les trailers prometteurs, et une intrigue directement inspirée de la BD « Old Man Logan« , je craignais une troisième purge, un troisième plantage, pour ce film dédié à un des Super Héros les plus emblématiques et les plus badass du cinéma. Je me trompais.

Critique Logan Avis

La mise en scène intelligente, brillante, intimiste, portée par un casting minimaliste et un ton road-movie, tranche radicalement avec les orgies numériques habituelles de la licence. De longs plans filmant les visages de très près… Les rides, les cicatrices de cet ancien X-Men, devenu chauffeur Uber de limo, crade et alcoolo… Ses griffes ont du mal à sortir… Son corps, empoisonné par ces kilos d’adamantium incrustés dans les os, ne guérit plus aussi bien… Logan est fatigué, vieux, suicidaire, usé par des siècles de vie, de guerres, de combats acharnés. Un parallèle évident avec la condition de l’acteur, sa lassitude d’un rôle aux exigences physiques éprouvantes.

Critique Logan Avis

Logan c’est aussi toute la bestialité, la rage d’un personnage déséquilibré. Un vrai retour aux sources des comics, sur lesquels les 2 précédents volets avaient allègrement craché. Une ultra-violence inouïe et inédite pour un film X-Men ! Brutaux, sanglants, les combats sauvages sans fioritures ni effets à tout va choquent. Un public averti en vaut deux…

Mi-JamesHowlett Mi-Wolverine, le double fardeau du héros énervé, se ressent pendant les 2h16 de film. A la fois protecteur (vestige) d’une époque révolue, d’une mémoire, personnifiée par son vieil ami malade Charles Xavier (Patrick Stewart toujours génial)… Et modèle, père d’un avenir incarné par la jeune X-23 (prometteuse Dafne Keen). Tout le propos est là : savoir transmettre, guider, en affrontant ses démons, ses regrets, sa culpabilité. Son véritable ennemi c’est bien lui, ce qu’il est.

Critique Logan Avis

Rugueux, viscéral, émouvant… Logan prend aux tripes, et réussi enfin là où les deux précédents spin-off avaient échoué. On ne pouvait pas rêver meilleure conclusion pour le couple Wolverine/Jackman, qui a (re)lancé et modernisé le genre Super Heroe Movie il y’a 17 ans déjà.

Une dernière danse sanglante et touchante, qui s’impose sans problème comme le meilleur film sous licence X-Men.

Sortie en salle le 1er mars.

4 COMMENTAIRES

  1. J’ai vu X-men Apocalypse le mois dernier, et c’était une purge du même niveau que les précédents Wolverines… je ne porte pas les X-Men dans mon cœur, mais j’attend beaucoup de celui-ci, à qui, le passage de Deadpool semble avoir grandement bénéficié (bien que le ton ne soit pas du toooout le même).
    J’aurai ma réponse mardi prochain,
    Merci pour cette critique qui donne envie :)

  2. Salut,
    Ce film a l’air super intéressant et rempli de scènes d’actions comme je les aime. Malheureusement, je n’ai pas pu aller le voir au cinéma. Saurais-tu s’il est disponible en streaming ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée