Home Blu-Ray / Séries Daredevil : carton plein pour Netflix

Daredevil : carton plein pour Netflix

3
L'ARTICLE VOUS A PLU ?
Netflix Daredevil avis

Un vendredi matin, au boulot… Nous sommes le 10 avril 2015, et ma timeline Twitter est envahie de gens qui se lancent dans un marathon Daredevil, nouvelle série issue de la collaboration entre Netflix et Marvel (une première) … A ce moment là, je me dis que je dois être le seul mec qui n’a pas pris sa journée pour s’enfiler l’intégral des 13 épisodes tout juste disponibles… Qu’à cela ne tienne : aussitôt rentré je me lance dans le visionnage, en espérant oublier l’infâme purge qu’était le film de 2003 (ouais, celui avec Ben Affleck).

… Et je dois bien avouer que le premier épisode ne m’a pas transcendé. On fait la connaissance de Matt Murdok, un jeune avocat devenu aveugle suite à un accident dans son enfance, mais ayant développé ses autres sens à leur paroxysme. La nuit, il troque son costume contre un masque, et tente de combattre la pègre de sa ville, Hell’s Kitchen, à New-York.

Netflix Daredevil avis

Le casting prend immédiatement, Charlie Cox étant réellement brillant dans la peau du vigilante. Mais le reste de l’introduction est plutôt lent et manque de punch. J’ai donc attendu quelques jours pour continuer… Et j’ai bien fait d’insister ;)

La dernière production Netlix en date (Better Call Saul) m’avait bluffé… Mais là, on est encore un cran au dessus : la réalisation est clairement d’un niveau cinématographique. Les plans séquences, loin du show spectaculaire à la Whedon, sont remarquablement utilisés pour filmer l’action et les pulsions de violence explosive du héros : la scène du couloir de l’épisode 2 est anthologique. La photographie et la mise en scène sont extrêmement sombres, glaciales, et tranchent radicalement avec les autres productions Marvel Studios, colorés et souvent (trop) remplies d’humour.

Netflix Daredevil avis

Car oui, la série se déroule dans le même univers que nos chers Avengers. L’action prend place juste après la bataille de New-York, devenu la proie des sociétés de reconstruction et autres prometteurs véreux. Le contraste est saisissant : point de super pouvoirs ou de monstres extraterrestres ! Alors que Tony Stark et Steve Rogers sauvent le monde, Daredevil nous plonge dans le quotidien normal de gens normaux, qui souffrent et qui ont besoin d’aide, face au meilleur méchant Marvel jamais interprété à l’écran : Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio).

Netflix Daredevil avis

Un personnage fascinant et remarquablement bien écrit, qui constitue à mes yeux la plus grande réussite de cette série. Véritable anti-thèse de Daredevil, Fisk est travaillé très intelligemment tout au long de l’intrigue, donnant ainsi du corps au héros, et inversement. Un développement croisé passionnant !

Encore une belle réussite signée Netflix, qui n’en finit plus de proposer du contenu exclusif de qualité ! J’ai adoré la série, qui m’a d’ailleurs donné envie de me procurer quelques comics Daredevil, en attendant la saison 2 prévue l’année prochaine ;)

3 COMMENTAIRES

  1. Apparemment, une des prochaines series de Netflix « Sense 8 » des frères wachowski
    n’a pas l’air trop mal, le speech est intéressant.
    Tu vas t’amuser avec Netflix. :)

  2. Etant un grand fan du perso depuis Miller (à l’époque où il savait écrire…) j’ai adoré la série on sent clairement que le format télé « payante » laisse plus de libertés aux auteurs c’est dark et ça saigne il en chie quoi et on sent clairement que la grosse intrigue qui va réunir les 4 urban heroes est posé. Moi je dis vivement Iron Fist également très fan…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Me prévenir quand une réponse est postée