CA VOUS A PLU ? ALORS PARTAGEZ L'ARTICLE ;)

N’en déplaise aux adeptes des boites et du support physique (dont je fais partie) : le demat’ arrive massivement, partout, sur toutes les plateformes. Une révolution que tous les constructeurs suivent et préparent depuis plusieurs années. Microsoft a récemment lancé son Xbox Game Pass, qui permet aux joueurs d’accéder à un catalogue de jeux Xbox/Xbox 360/Xbox One de manière illimitée pour 9,99/mois. Sony avait de son côté racheté la société Gaikai il y’a 3 ans, et s’apprête ENFIN à lancer en Europe le PlayStation Now (PS Now), auquel j’ai eu accès en avant première à travers la Beta. Si vous me suivez sur twitter, vous avez peut-être vu le fil que j’ai commencé hier avec pas mal d’infos sur le service. Vous pouvez le suivre ici :

Dans le cas contraire, je vous donne mes impressions sur le PS Now, là maintenant tout de suite ;)

Qu’est ce que le PS Now ?

Bien que similaires sur la forme, ces deux approches sont en fait radicalement différentes. Si le Xbox Game Pass permet de lancer des jeux tout en les téléchargeant sur sa console, et les rend donc accessibles même sans connexion internet, le PS Now est un service de cloud-gaming. Kézako ? Pour vous faire une idée , imaginez des milliers de PS4 installées dans un Datacenter, et ayant des centaines de jeux pré-installés. Vous lancez l’application PlayStation Now depuis votre PS4 ou PC, et vous vous connectez à distance sur une des PS4 lointaines qui fera tourner le jeu de votre choix ! Une sorte de Netflix du jeu vidéo en quelque sorte.

Il faut souligner plusieurs points importants :

– L’accès à ce service coute 16,99€/mois, en plus de l’abonnement PS Plus
– Une connexion internet permanente est obligatoire pour jouer
– La vitesse de connexion recommandée par PlayStation est de 5Mbit/s
– Oui, on peut jouer à des exclus PS4 depuis un PC, sans acheter de PS4

Accès au service PlayStation Now

On accède donc au PS Now en lançant l’application depuis une PS4 ou un PC. Il faut bien entendu posséder une manette pour jouer. Je n’ai pas la fibre et ne dispose « que » d’une connexion ADSL2+ Free 20Mbit/s … Cela s’est avéré suffisant, mais clairement pas parfait. J’y reviendrai plus bas.

Test PS Now PS4 Avis

L’interface est très simple, fluide et claire, et propose les titres classés par genre, ou par éditeurs. J’ai été très agréablement surpris par la composition du catalogue : 240 titres au total (avec un peu plus de 50 jeux PS4). Alors non, pas d’Uncharted 4 ou de Bloodborne, mais globalement, il y’en a pour tous les gouts, même si je regrette l’absence de jeux PS1 ou PS2… Ca viendra peut-être.

Test PS Now PS4 Avis

Pour lancer un jeu, il suffit de le sélectionner sur l’interface. Le PS Now va alors réserver une session sur un serveur distant. A l’heure actuelle, l’attente pour accéder au jeu est d’environ 30 secondes. Un délai très raisonnable.

Test PS Now PS4 Avis

A voir si ce délai tiendra lorsque le service sera lancé avec des dizaines de milliers de joueurs simultanés. A noter qu’en cas d’inactivité durant le jeu, la session se déconnectera automatiquement pour libérer une place sur le serveur. Attention à ne pas aller chercher une pizza en pleine partie ;)

Test PS Now PS4 Avis

Ergonomie, synchronisation des trophées PS Now / sauvegardes

Une fois le jeu lancé, le PlayStation Now va créer un raccourcis sur l’interface de la PS4, comme une vrai jeu local. On pourra alors le lancer directement sans repasser par le catalogue. C’est bien pensé !

Il est bien entendu possible de synchroniser ses trophées obtenus sur un jeu PS Now, avec son compte PSN sans problème ! De la même manière, si vous avez déjà des fichiers de sauvegardes en ligne, vous pouvez les importer sur le PS Now. C’est ce que j’ai fait avec God Of War III Remastered : j’ai récupéré ma partie sans aucun soucis !

Une fois le jeu lancé, le PS4Share et la possibilité de faire un screenshot sont désactivés… C’est un peu dommage, mais ça se comprend si les serveurs (qui simulent donc les PS4) doivent stocker toutes les captures que les joueurs font… Cela deviendrait vite ingérable xD En appuyant sur le bouton « PS » de la manette, un menu minimaliste se lance, et permet d’accéder à la syncho des sauvegardes, ou de lancer une émulation des menus XMB lorsqu’on joue à un titre PS3… Ce qu’ils auraient clairement pu nous épargner, vu la dégueulasserie de cette interface xD

Test PS Now PS4 Avis

Graphismes et latence sur le PS Now

Pas de miracle, c’est inhérent au cloud : quelque soit la connexion, même en fibre, une légère latence plus ou moins perceptible sera présente. C’est comme ça. Ca ne gêne pas dans la majorité des cas, mais sur un jeu de combat par exemple, ça peut-être ennuyeux.

Avec ma connexion ADSL2+ 20Mbits (qui me permet de lire des vidéos 4K Netflix sans problème), la latence était par (courts) moments vraiment présente : la bande-son sautait, quelques artefacts graphiques apparaissaient. L’expérience globale reste excellente, et assez bluffante, mais -et j’y tiens- est loin d’égaler un jeu lancé localement.

J’ai d’ailleurs pu comparer les graphismes de God Of War III Remastered lancé avec mon disque du jeu VS la version du PS Now. Les différences sont bien là, au niveau des textures notamment, plus compressées (visible à l’oeil nu). Sur Uncharted 1, du clipping était également présent. Une vitesse de connexion supérieure gommerait sans doute une partie de ces imperfections… mais malheureusement, tout le monde n’a pas accès à la fibre.

Pour conclure

Pour un joueur comme moi, qui préfère acheter et posséder ses jeux en boite une bonne fois pour toute, le PlayStation Now ne m’intéresse pas tant que ça. Le service est extrêmement bien foutu, très bien pensé, simple et rapide, avec toutefois les défauts inhérents au cloud gaming : latence parfois perceptible, graphismes/texture de qualité variable selon les aléas de connexion (en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’une Beta). Le catalogue proposé, même si un peu « vieux », est excellent, et offre un large choix de titres pour toute la famille. 

Pour ma part, la seule utilisation qui pourrait me séduire est l’accès à du rétro-gaming PlaySation (PS1/PS2/PS3)… Je ne suis toutefois clairement pas prêt à payer pour jouer à d’anciens titres que je possède déjà. Et sur ce point c’est Microsoft et Xbox qui mène la barque avec la rétro-compatibilité gratuite… Car c’est bien le prix la vraie question : les joueurs seront-ils prêts à payer 16,99€/mois en plus de leur abonnement PS+ qui leur fournit déjà des jeux gratuits toute l’année ? Pas si sûr… La solution peut-être intéressante pour les personnes qui ne possèdent pas de PS4 et qui veulent tout de même jouer à partir de leur PC ! Dans tous les cas, ce premier essai du PS Now est concluant. Je ne serais d’ailleurs pas surpris de le voir débarquer dans les prochains modèles de TV Sony :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée