CA VOUS A PLU ? ALORS PARTAGEZ L'ARTICLE ;)

C’est Digital Foundry (eurogamer) qui a eu l’opportunité, en exclusivité de découvrir ce que la prochaine console de Microsoft, le fameux « Projet Scorpio » a dans le ventre. Le site, célèbre pour ses analyses hardware pointues, et ses comparatifs de plateformes s’est donc rendu au QG de MS, où il a eu accès à cette nouvelle Xbox et ses composants. C’est plutôt un bon move de la part du constructeur américain, de confier le reveal technique de sa machine à un site tiers dont l’expertise est largement reconnue : ces mecs là savent de quoi ils parlent, et il semble bien difficile de leur faire à l’envers. En attendant le prix de la Xbox Scorpio et la date de sortie, voici 5 points clés du reveal technique de la console, suivi de mon avis perso :)

1- C’est une évolution Mid-Gen comme la PS4 Pro

C’est la direction que prend l’industrie. Les générations de 8 ans sans changement, c’est terminé. Les technologies évoluent très vite, et le gap entre console et PC se creuse. Sony et Microsoft l’ont bien compris, et proposent donc des évolutions de puissance à mi-parcours avec la PS4 Pro et la Scorpio. Ça ne plait pas à tout le monde, n’empêche que c’est comme ça.

Pourquoi dire que c’est une « Mid-Gen » et non une « Nouvelle-Gen », puisque la puissance de calcul est plus que doublée (pour la PS4 Pro) voir quadruplée (pour la Scorpio) ? Tout simplement parce que les nouveaux jeux sortent sans distinction sur les 2 modèles : un jeu PS4 sort sur PS4 et Pro. Un jeu One sortira sur Xbox One et Scorpio. C’est le même code, le même jeu, la même boite (en tout cas actuellement sur PlayStation), avec des options graphiques différentes selon la puissance.

N’empêche qu’avec le gap énorme de patate, et la tournure que prennent les choses, il va être bien difficile pour les constructeurs de parler un jour de « PS5 » ou de « Xbox New Gen » … Les consommateurs risquent de se perdre et de ne plus faire la différence entre gen.

2- Les specs de la Xbox Scorpio

On s’en doutait, maintenant c’est confirmé : les specs de la Scorpio sont impressionnantes (tableau issu de polygon) :

La console tournera grâce à une nouvelle puce : le Scorpio Engine, customisée par AMD. Le CPU est 30% plus rapide que celui de la One, le GPU 4.6x plus puissant. Sur les 12Go de mémoire , 4 sont réservés au système, en laissant 8 pour les jeux (contre 5 actuellement sur One).

La puissance de 6 Teraflops affichée est équivalente à l’une des meilleures cartes graphiques PC du moment : la GTX1080. La différence, c’est que l’architecture Scorpio (et l’architecture d’une console en général), est pensée et conçue pour que chaque composant fonctionne en osmose avec les autres, et surtout avec le système, ce qui n’est pas le cas d’un PC, de ses centaines de marques, de CG, de CPU, de drivers etc… Digital Foundry annonce d’ailleurs une expérience 4K probablement supérieure.

3- La 4K Native sur Scorpio

C’était une promesse de Microsoft, qui semble bel et bien être tenue selon Digital Foundry, pour les raisons évoquées ci-dessus. Les capacités techniques de la Scorpio, associées à sa conception lui permettront bien de faire tourner des jeux en 4K Native, et non en 4K upscalé (comme la technique de checkerboard de la PS4 Pro).

C’est toujours une bonne chose et un bel argument, même si dans les faits, la différence entre une 4K upscalée à partir d’une définition intermédiaire (type 1440p) et une 4K Native ne sautera pas forcément immédiatement aux yeux. Dans les deux cas, le rendu est magnifique, Horizon Zero Dawn sur PS4 Pro en est l’exemple parfait.

4- Compatibilité des anciens jeux One / Xbox 360 et Boost

Tous les jeux Xbox One, et Xbox 360 rétro-compatibles pourront être lus sur Scorpio et disposeront d’un mode « boost » sans qu’aucun patch ne soit nécessaire, comme sur PS4 Pro. Mais l’approche de Microsoft et différente de celle de Sony. En effet, au lieu d’émuler le hardware de la console précédente en y ajoutant de la puissance comme le fait la Pro (mais en se privant d’une bonne partie des possibilités accrues de la plateforme), MS a choisit de rendre disponible 100% de la nouvelle architecture aux « anciens » jeux, et de gérer au cas par cas les problèmes de compatibilité (et il y’en aura). C’est une approche très compliquée pour MS comme expliqué dans cette vidéo, mais avec un gain plus visible :

– Framerate maximum théorique constant (mais pas de magie : les jeux codés en 30 fps ne passeront pas en 60…).

– Définition maximum constante pour les jeux développés avec une définition dynamique (qui varie selon les scènes)

– Amélioration des textures et de la netteté des images, avec ajout de filtre 16xAF

– Amélioration du temps de chargement, grâce à la RAM non utilisée, qui fera office de buffer (cache)

– Capture vidéo en 4K 60fps

Par ailleurs, Digital Foundry a évoqué l’apparente simplicité d’upgrade des jeux Xbox One en 4K Native (avec un patch donc). Comme expliqué dans la vidéo, 10 Altitude Studio a pu patcher le jeu Forza 6 en seulement 2 jours (d’après DF, c’est extrêmement rapide) pour qu’il puisse tirer profit de la puissance de la console (4K Natif / 60 fps). Comme le montre l’image 4K ci-dessous (vous pouvez cliquer), le rendu n’utilise que 60 à 70% du GPU :

Xbox Scorpio Forza 4K

Il semble évident que les jeux first party seront patchés dès la sortie de la console. Pour les jeux multiplateformes, ce sera au bon vouloir des développeurs, comme sur PS4 Pro.

5- Le point sur les TV « juste » Full-HD

Si la Scorpio et la PS4 Pro se destinent avant tout aux possesseurs de TV 4K, la puissance de ces nouvelles machines pourra également être perçue sur des TV 1080p, dans une moindre mesure évidemment.

En effet, pour tous les futurs jeux développés en 4K, l’implémentation d’un « super-sampling » sera obligatoire, et permettra d’améliorer l’image sur une TV Full-HD par rapport à la Xbox One, avec de l’anti-aliasing, meilleures textures, meilleurs graphismes etc… Comme sur PS4 Pro aujourd’hui.

Ce que j’en pense

C’est indéniable : les specs techniques de la Xbox Scorpio sont -comme prévu- impressionnantes. La puissance et la conception de l’architecture simplifiée comme le souligne Digital Foundry, promettent aux développeurs toute la latitude pour travailler plus facilement. Une machine puissante et surtout simple à programmer : c’est une bonne chose, puisque c’était un des gros points noirs de la Xbox One, et même de la PS3 en son temps.

Bien sur, cette première présentation n’avait pas pour objectif de dévoiler de nouvelles licences, mais je m’interroge sur la ludothèque future de la Xbox (et je ne suis pas le seul). Je ne parle pas des titres multiplateformes proposant une expérience équivalente quelque soit la machine, et qui représentent l’immense majorité des ventes de jeux, mais bien de nouvelles IP fraiches, innovantes, qui doivent servir l’image et l’identité de la marque. Le trio Halo-Forza-Gears, aussi bon soit-il, s’essouffle, s’use, face à des sorties PS4 aussi inédites qu’exceptionnelles : Horizon, Nioh, Nier, Persona 5… Et bientôt God Of War, The Last of Us 2…

Actuellement, le calendrier de sorties exclues Microsoft est désespérément vide de toute surprise vraiment enthousiasmante : Crackdown 3, Sea of Thieves, State of Decay 2… Phil Spencer l’a répété, promis, juré : il y’a de nouveaux titres, occidentaux et japonais qui arriveront…Un jour… Proposer une machine puissante est une bonne idée (les joueurs PS ont bien adopté la PS4 Pro et ses réglages graphiques façon PC), mais il faut des jeux forts, marquants. C’est ce que veulent les joueurs, au delà d’une console surpuissante.

Et puis il y’a aussi et surtout la question du prix, qui conditionne le succès commercial d’une telle machine. C’est le critère d’achat numéro 1. Les experts parlent de 499$ au vue des specs proposées. Plus cher qu’une PS4 Pro donc, mais pour une machine plus puissante…

On en saura évidemment plus à l’E3 2017. Microsoft a clairement une carte jouer avec cette Scorpio, à condition que le prix et le lineup suivent. Sinon…….

La vidéo complète de Digital Foundry est accessible ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée