CA VOUS A PLU ? ALORS PARTAGEZ L'ARTICLE ;)

Critique sans spoiler de Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar. Eternellement fauché, et pourchassé par Salazar, le Capitaine Jack Sparrow se lance à la recherche du Trident de Poseidon, artefact légendaire capable d’annuler toutes les malédictions des mers…

Johnny Depp renfile son tricorne et (re)part à l’abordage des salles obscures…

Critique Pirates des Caraïbes 5 Vengeance Salazar

La toute première scène lève immédiatement le voile sur une jolie surprise, apportant tout le liant qui manquait au 4e épisode. Le ton du film est donné : c’est un vrai retour aux sources de la saga qui nous attend.

Un choix louable quand on a vu la triste Fontaine de Jouvence, mais qui ne suffit pas à redonner ses Lettres de Noblesse Piraterie au récit, façon Gore Verbinski. Coincé entre les clins d’oeil de casting et le cabotinage permanent de Johnny Depp pinté au rhum, le rythme en dents de requin-scie, pourtant dopé au too-much (la scène du coffre), peine à tenir la barre.

Critique Pirates des Caraïbes Vengeance Salazar

Malgré la performance rafraichissante du nouveau duo de jeunes héros (Kaya Scodelario / Brenton Thwaites), épaulé par un Barbossa au top (Geoffrey Rush), l’ennui s’immisce lentement dans les moments plus intimes d’introspection, plutôt mal écrits et mal amenés. On attend qu’une chose : de la flibusterie, des coups de canons et des sabres qui s’entrechoquent ! Car ce sont bien les rares scènes de batailles à flots (ou même sous les flots) qui mènent la barque ! Mention spéciale à la naissance du « moineau ».

Jack Sparrow fait du Jack Sparrow ! Un numéro plus trop surprenant, et un peu usé par 13 années de pirateries dans les salles obscures. On l’aime bien quand même ce bon vieux Jack, mais on aime beaucoup plus Javier Bardem en sinistre et génial Capitaine Fantôme Salazar, à la chaire pourrissante et aux cheveux flottants dans les airs. LE personnage du film, réussi de pied en cap !

Critique Pirates des Caraïbes Vengeance Salazar

Un vent de déjà vu souffle sur les voiles du Black Pearl. En bon fan de la première trilogie et des légendes pirates, la quête du Trident m’a fait passer un chouette moment. Toutefois pas de révolution ni de claque à l’horizon, Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar vogue dans les eaux convenues de la licence, et ravira surtout les adeptes du Captain’ !

Sortie en salle le 24 mai

Merci à Disney France et à Heaven pour l’invitation à la projection :)

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis un très grand fan de la franchise « Pirates des Caraïbes ». Malheureusement, je n’ai pas encore eu l’opportunité d’aller voir ce cinquième volet au cinéma. J’espère qu’il est toujours à l’affiche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée