The Surge c’est la méga surprise du mois de mai, développée par Deck 13 et éditée par les frenchies de chez Focus Home Interactive ! Le titre est sorti sur PS4, Xbox One, PC…  Et je l’ai poncé, retourné, fumé dans tous les sens : j’ai pris mon pied !

Alors oui, si vous me suivez depuis quelques années, vous connaissez mon amour pour Dark Souls, qui comme j’ai l’habitude de le dire, est la meilleure chose qui soit arrivée au jeu vidéo depuis 6 ans : une grande licence , intelligente, unique, avec une vraie proposition, non aseptisée par le bal monotone des AAA ou des indie$ à gogo. The Surge emprunte et retravaille cet héritage pour livrer un titre génial. Je vous dis pourquoi en 5 points :)

1- Un Dark Souls dans le futur !

Test The Surge PS4

Les chevaliers et la Dark Fantasy c’est cool, mais ça fait aussi du bien de changer radicalement d’univers ! Warren est un handicapé qui se rend en chaise roulante, à son premier jour chez CREO, méga corporation à la pointe de l’innovation, proposant à ses employés de bosser en Exo-Squelette pour accélérer l’avancement de leur projet. Tout ne se passe évidemment pas comme prévu, et notre héros armé de Vibro-Cutter ou autres lances énergétiques, se retrouve rapidement à devoir dérouiller robots et employés devenus fous en armure. L’ambiance du titre est particulièrement réussie, avec une DA « Sci-Fi Industrielle » travaillée, et une atmosphère sonore au top !

2- Le système de combat malin et jouissif

Test The Surge PS4

Véritable clé de voute du jeu, les affrontements de The Surge sont bien plus dynamiques que dans son modèle : pas de temporisation ni de bouclier, les combats sont rythmés, vifs, et introduisent un système de « visée » des membres de l’adversaire très efficace une fois maitrisé ! Le joueur a la possibilité séléctionner quelle partie du corps il souhaite attaquer (bras, jambes…) afin d’éventuellement looter l’armure que l’ennemi porte. Les différents types d’armes ne sont pas très nombreux, mais s’accompagne chacun d’un gameplay et d’un tempo d’attaque propre. Et puis les finishing/executions sanglantes en slow motion valent vraiment le détour ;)

3- Crafting simple et addictif 

En marge des combats se trouve le système de craft d’équipement ! Le principe est simple et alimente la progression du joueur de manière fun et très prenante : on découpe donc les membres des ennemis portant une armure pour en looter des pièces et des plans, servant ensuite à la confection ou l’amélioration de notre propre matos.

Test The Surge PS4

Cela invite évidemment à faire quelques séance de grinding récréatif avant d’aller taper du Boss :)

4- Un level design, digne de From Software

L’inventivité dont les équipes de Deck 13 ont fait preuve pour la construction des sept niveaux est on ne peut plus exemplaire ! Le principe (rôdé) de « raccourcis », faisant office de checkpoint, débloqués au fur et à mesure que l’on progresse dans l’environnement est parfaitement maitrisé.

Test The Surge PS4

Les connexions entre couloirs et plateformes labyrinthique sont d’une logique implacable, et invitent même à revenir une fois certains éléments débloqués. Du grand art dont le papa de DS, Hidetaka Miyazaki, serait fier ! 

5- Les combats de Boss aux petits oignons !

Les Boss sont toujours un élément très important dans les Action RPG Hardcore. On se demande à quelle sauce on va être mangé, combien d’essais on va devoir faire avant de comprendre la stratégie, le pattern, les faiblesses… The Surge n’échappe pas à la règle, et propose des affrontements de Boss très variés et même parfois « fun » (oui j’ose le mot) :) Vous allez sans doute en chier, mais c’est ça qui est bon !

MA CONCLUSION
Ma note ( /10)
8
Article précédent[Vidéo] Premier trailer pour LOST SPHEAR, nouveau jeu de Tokyo RPG Factory
Article suivantJ’ai testé l’Audio High-Res avec Pioneer : XDP100R et SE-MS7BT

3 COMMENTAIRES

  1. Salut,
    J’ai eu l’occasion de tester The Surge sur PC et je suis complètement d’accord avec toi. C’est un titre qu’il ne faut absolument pas manquer ! À une prochaine fois. ;)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom