Par où commencer… J’aime Destiny. Depuis la beta du premier opus, j’ai su que je passerai un nombre d’heures totalement honteux sur cette licence. C’est ce qui s’est passé, pendant 4 ans. Si vous suivez mon blog depuis 2014, vous avez du voir une cinquantaine d’articles sur le jeu. Des guides, des tests, des review d’armes, des unboxing, des goodies etc… Oui, j’aime Destiny, et j’ai d’ailleurs sincèrement adoré Destiny 2, avec ses qualités et ses défauts. Malgré tout, la première Extension Osiris a été très décevante, et a fait décrocher un grand nombre de fans… Malheureusement, L’Esprit Tutélaire emprunte un chemin similaire. Récit un peu triste d’un fan qui s’ennuie.

Test Destiny 2 Extension 2 Esprit Tutelaire

Lore au top, Campagne toute flop

Si globalement les quelques missions histoire sont nettement plus sympas et variées que ce qu’on avait dans Osiris, l’impression qui se dégage une fois la “campagne” (je tiens aux guillemets) bouclée en 3 heures, est un sentiment frustrant d’inachevé. On accompagne Ana Bray, descendante de Clovis Bray, le fondateur de la BrayTech Corporation et inventeur de l’Esprit Tutélaire Raspoutine. C’est une entité dotée d’une intelligence artificielle, protectrice de la Terre et du Voyageur, introduite dans le tout premier Destiny.

Test Destiny 2 Extension 2 Esprit Tutelaire

Le lore est passionnant, cohérent, mais malheureusement à peine effleuré… On a envie d’en voir plus, d’en faire plus, de combattre plus, et pas juste de survoler l’histoire… Les enjeux, pourtant énormes, sont très mal racontés… On est une fois de plus bien loin du souffle épique de la campagne principale de Destiny 2…

Une progression ralentie artificiellement

Quelques heures m’ont suffit pour monter mon personnage au premier Soft Cap de puissance : 345. Et à partir de là, je me suis retrouvé relativement bloqué. Il faut savoir que le niveau maximum de cette extension est 385. Les développeurs ont fait en sorte de verrouiller la plupart des méthodes pour améliorer son niveau, histoire de ralentir au maximum la progression des joueurs.

Test Destiny 2 Extension 2 Esprit Tutelaire

Dans le même temps, le niveau de certaines activités de base a été réhaussé comme les Assauts Epiques (mais bizzarement pas l’Assaut Nuit Noire), pour créer une sorte de faux “Challenge”, qui tiendra en réalité à peine quelques jours. Tout ça pue l’artificiel à plein nez… “On va faire en sorte que les joueurs gallerent un peu plus longtemps histoire de les faire rester sur notre jeu totalement en perte de vitesse”.

Test Destiny 2 Extension 2 Esprit Tutelaire

Une stratégie qui se défendrait, si le contenu proposé n’était pas une simple redite sans vraie saveur, ré-axée hardcore gamer… Pourtant, j’ai été ce type de joueur sur toute l’histoire de la licence, à grinder comme un fou, à raider, à monter mes rangs PvP… J’adore cet aspect du jeu, lorsqu’il est justifié. Destiny 2 était plus facile et plus accessible c’est vrai, mais ça ne m’a jamais gêné car le contenu avait été prévu, conçu, comme ça. Là on se retrouve avec une Extension II au contenu et mécaniques identiques, mais simplement plus dures. Résultat : on n’a pas spécialement envie de s’investir à fond, et on se fait très vite ch***.

Des mécaniques cool… et recyclées

Bien sûr, une fois la campagne terminée, le vrai contenu de l’Extension L’Esprit Tutélaire commence… Ou plutôt recommence. Oui, un sacré air de déjà vu, même dans les quêtes Exotiques que l’on débloque… Une permet d’obtenir le Sleeper Stimulant (Image de l’Esprit Dormant) une arme déjà présente dans Destiny premier du nom… Une autre tâche consiste à trouver et ouvrir 40 modules, cachés sur Mars, à l’aide de 4 brins de résonance (il faut donc farmer au total 160 brins…….). Une chasse qui n’est pas sans rappeler la quête pour obtenir Once de Méchanceté de D1, à l’aide les 45 fragments calcifiés… Déjà vu, déjà vu.

Test Destiny 2 Extension 2 Esprit Tutelaire

Bien sûr, des améliorations ergonomiques ont été apportées, et améliorent encore plus le confort de jeu, comme la possibilité de démanteler son équipement directement depuis le Bureau des Postes (Alleluia !), ou l’algorithme de loot des Exotiques pour éviter d’avoir trop de doublons. Des cartes PvP ont été ajoutées, ainsi qu’un Assaut assez chouette il faut bien l’avouer ! Une nouvelle activité fait également son apparition sur Mars : le protocole d’Intensification, sorte de mode Horde rigolo, et bien trop ardu pour la plupart des joueurs bloqués à 345-350 (difficulté artificielle, on y revient…). Mais encore une fois, on retrouve clairement un air de “la Prison des Vétérans” de Destiny 1, dans ce challenge “inédit”… Un mot tout de même sur la réalisation, toujours très propre, encore plus sur Xbox One X, qui fait tourner le jeu dans une superbe 4K Native ;)

APERÇU DE REVUE
Ma note ( /10)
5
Article précédent[Arrivage] Xbox Pro Charging Stand Sea Of Thieves
Article suivantPrécommande : Famicom mini collector Shonen Jump

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour à toi Golden ! Je suis totalement d’accord avec toi du début jusqu’à la fin … le jeu à perdu son dynamisme et on a plus l’envie de se donner à fond comme autrefois (Je pense surtout à Destiny 1, qui a mon simple avis était meilleure)

    En tout cas très bel article, je te découvre et c’est sympa :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée