L'ARTICLE VOUS A PLU ? SOYEZ COOL, PARTAGEZ :)

J’étais invité vendredi soir pour un test de la Nintendo Switch, dans un gigantesque showroom installé au prestigieux Grand Palais à Paris ! J’ai pu prendre en main la console, la regarder sous toutes les coutures, essayer les Joy-Con, et tester une dizaine de jeux ! Voici mon avis sur la Switch… Et il est clairement plus enthousiaste que ce qu’on peut lire à droite à gauche.

Impressions test Nintendo Switch Avis

Prise en main – mode portable

Je commence par un des points qui m’a le plus séduit. Si la plupart des bornes permettaient de tester la Nintendo Switch sur une télé, on pouvait également y jouer en mode nomade, c’est à dire comme une console portable avec les 2 Joy-Con connectés de chaque côté. La prise en main est très bonne, malgré la petite taille des (doubles) gâchettes. Difficile de se rendre compte du poids avec les systèmes de sécurité attachés dessus, mais il m’a semblé que la console était plutôt légère.

Le très grand écran 6.2″ 720p est excellent, lumineux, et à des années lumière de celui du contrôleur Wii U (heureusement) ou de n’importe quelle autre console portable. Je n’ai pas pu tester la fonction tactile, puisqu’aucun jeu ne le permettait. La Switch dispose d’une prise casque, d’un port cartouche, et d’un port MicroSD pour étendre la capacité de stockage de base (32Go). Pour la recharger, Nintendo a fait le choix judicieux du standard USB-C : une norme qui remplace le Micro USB et qui se trouve désormais sur quasiment tous les nouveaux téléphones.

Impressions test Nintendo Switch Avis

J’ai joué à Mario kart 8 Deluxe, Splatoon 2 et Zelda Breath Of The Wild : les sensations en main étaient excellentes. Nintendo, plus que n’importe quel autre constructeur, sait faire des consoles portables et le démontre une fois de plus. La taille de la Nintendo Switch n’est toutefois pas négligeable… Elle est bien plus grande qu’une PS Vita, et prendra de la place dans le sac en l’emmenant au boulot !

Impressions test Nintendo Switch Avis

Pour compléter ce mode nomade, on peut détacher les 2 Joy-Con de la Switch, et passer en mode « Table-Top » : un mini support plastique se déplie derrière l’écran, et permet de poser la console sur une table comme un simple écran, pour jouer à 2 (chacun 1 Joy-Con). Nous avons joué dans cette configuration à Snipperclips avec Nico – Offblink, et nous avons vraiment adoré ! Bien sûr c’est un mode de jeu un peu « dégradé » et moins confortable que sur une TV, mais à la pause dej’ au bureau, ou en voyage c’est GE-NIAL ! Il est également possible de connecter en WIFI local jusqu’à 8 Nintendo Switch pour des parties endiablées : j’ai testé avec Mario Kart 8, et cela fonctionne parfaitement, sans aucun lag.

Les manettes Joy-Con et Pro-Contrôleur

Avant de parler de la console en mode « Salon » et de sa puissance d’affichage sur une TV, je veux vous donner mes impressions sur les manettes !

Impressions test Nintendo Switch Avis

J’étais très dubitatif sur les Joy-Con, sortes de mini wiimote (mais sans la nécessité d’avoir l’immonde Sensor Bar de la Wii) que l’on fixe directement sur la console, ou que l’on peut utiliser de manière indépendante, lorsque la Switch est en mode salon. En fait, Nintendo a conçu 2 petits bijoux de technologie et d’ergonomie. Je ne vais pas vous mentir : ces Joy-Con sont minuscules. Vraiment. Malgré cela, ils tiennent plutôt bien en main, à condition de les raccorder aux dragonnes dotées non seulement d’une sangle, mais également d’une « barre plastique », augmentant leur diamètre et améliorant donc la « prise » (difficile à expliquer, regardez la photos vous comprendrez). Point négatif pour moi : la minuscule taille des boutons. Tout petits petits.

Les Joy-Con intègrent un gyroscope très précis et très réactif, bien plus que les WiiMote, et sont dotées d’un système de vibrations « HD-Rumble » HALLUCINANT, qui donne par exemple l’impression qu’il y’a plusieurs billes qui roulent à l’intérieur de la manette lorsqu’on l’incline. C’est vraiment bluffant. Les mini-jeux 1-2 Switch mettent en avant ces fonctionnalités de manière très réussie. On peut placer les Joy-Con sur le Joy-Grip, pour obtenir une sorte de manette indépendante ronde, qui permet en même temps de les recharger. Malin :)

La manette Pro (photo ci-dessus) est un contrôleur classique, mais extrêmement ergonomique ! Elle est dotée de 2 stick (celui de gauche est « en haut », N’EST-CE PAS PlayStation..!), qui répondent très bien. Les gâchettes et les boutons sont de qualité, et en font une excellente manette, adaptée à tout type de jeux, y compris les FPS.

La Nintendo Switch dans le salon

C’est un peu un rêve de gamer pour moi : pouvoir passer d’un mode nomade à un mode salon avec la même console, en un instant ! C’est toute la puissance du concept de la Switch ! J’ai été bluffé par la rapidité avec laquelle on « Switch » (vous l’avez ?). J’ai moi même pu tester la bascule sur Zelda : c’est instantané !

Impressions test Nintendo Switch Avis

Lorsqu’elle est sur son socle la console se recharge, et est capable d’afficher une définition de 1080p maximum. La puissance de la console est supérieure à celle de la Wii U, cela se voit un peu sur des jeux comme Mario Kart 8 Deluxe ou Splatoon 2 (qui restent très similaire aux versions Wii U). Elle est toutefois nettement inférieure à la PS4 et à la Xbox One. On ne parle même pas de la PS4 Pro et de la Scorpio, avec lesquelles l’écart de puissance est phénoménal. C’est la politique de Nintendo depuis la Wii, qui se place en dehors des guerres de consoles et de puissance avec une vision un peu alternative. Et malgré le naufrage de la WiiU, le constructeur a fait à nouveau ce choix là. On adhère, ou pas. Personnellement, je n’attends pas de Nintendo, une PS4 bis, mais quelque chose de différent. Et c’est bien ce propose la Switch. Les jeux montrés n’étaient pas spectaculaires, avec de l’alliasing, et des textures simplistes. La plupart du temps, ils étaient plus jolis sur l’écran de la console, que sur la TV. Clairement, un peu de puissance en plus (par exemple dans le socle ?) n’aurait pas fait de mal… Mais c’est comme ça…

Le lineup famélique

Soyons clair : le lieup est d’une maigreur que j’ai rarement vu pour le lancement d’une console. Sauf que Zelda Breath of The Wild sort day one. L’immense majorité des gens achèteront la Nintendo Switch dès sa sortie pour jouer à ce jeu, et seront très contents ! C’est un peu comme si la PS4 sortait avec 3 jeux dont Uncharted 4.

Zelda était donc bien entendu jouable et proposait de faire les 20 premières minutes. C’est la même démo que celle que j’avais testé il y’a quelques mois. Toutefois, cette version Nintendo Switch semble plus jolie que sur Wii U. Le démonstrateur m’a confirmé qu’il ne s’agissait PAS de la version finale, comme en témoigne le dernier SOMPTUEUX trailer du jeu.

Impressions test Nintendo Switch Avis

Pour le reste du line up que j’ai testé : 1-2 Switch est une sorte de party game en Motion Gaming qui m’a vraiment convaincu, pas en tant que jeu, mais en tant que démo technique rafraîchissante et COOL de ce que ce sont capable de faire les Joy-Con. Les jeux de duels sont fun, et feront forte impression pendant les apéros en famille. Arms le jeu de boxe est également très sympa et plus riche qu’il n’y parait : esquives, garde, contre, coups spéciaux… Mais au bout de 10 minutes intensives, la fatigue se fait sentir… Snipperclips est un joli coup de cœur : un petit jeu coopératif dans lequel les joueurs incarnent chacun un bout de papier, et doivent résoudre des énigmes en se combinant. Splatoon 2 et Mariokart 8 Deluxe sont toujours aussi géniaux et fun (y jouer dans le métro ou en voyage va être génial !), mais ne seront malheureusement pas dispos au lancement.

Impressions test Nintendo Switch Avis

Il y’avait également des jeux éditeurs tiers, comme Bomberman R, vraiment cool (en même temps Bomberman c’est toujours cool !) ou Fast RMX sorte d’ersatz de F-Zero que je n’ai pas particulièrement excellent…. Je n’ai pas testé les autres (Disgaea 5, Ultra Street Fighter II, Just Dance, Has Been Heroes…). Ils font un peu office de caution « studios tiers » et ne me clairement pas vraiment sur l’arrivée de licences 3rd Party sur cette machine… J’ai un peu de mal à imaginer de grand studios adapter leurs sorties PS4/Xbox One, sur la Switch. On verra bien.

Faut-il acheter la Nintendo Switch ?

Beaucoup de personnes semblent « déçus » par la console. Les gens attendaient-ils vraiment de Nintendo une PS4/Xbox One façon Mario ? Ce n’est pas Nintendo, et j’espère que ça ne le sera jamais. La console est beaucoup moins puissante que la concurrence, mais elle joue la carte « hybride » pour se démarquer, et c’est une réussite indiscutable. Le même concept, avec la puissance d’une PS4 Pro aurait coûté beaucoup plus cher à l’achat, et tout le monde aurait de toute façon râlé à cause du prix.

Les gens ne sont jamais contents. Jamais.

Je suis une personne enthousiaste et curieuse. Je me réjouis toujours des nouveautés technologiques et des progrès, même si je n’adhère pas systématiquement aux produits et tendances comme le montre mon article sur la VR. La Nintendo Switch est une bien meilleure console que la Wii U et propose une convergence Nomade/Salon extrêmement bien foutue !

Impressions test Nintendo Switch Avis

Je trouve la console hyper fun, très bien pensée, sociale et orientée multijoueurs/groupe/partage ! Après l’avoir testée, je considère le prix en Europe trop élevé au regard du parc de consoles concurrentes et des centaines de jeux dispos… C’est le foutage de gueule des revendeurs (Amazon, Fnac, Micromania) qui peuvent fixer librement le tarif (actuellement 329€), contrairement au Japon, ou aux USA. Le prix ne doit pas dépasser 299€, surtout sans jeu fourni avec le pack, avec un lineup aussi léger…

Alors c’est simple : si vous n’aimez pas Zelda, ou n’avez pas l’intention d’y jouer, je ne vous recommande pas de sauter sur la console dès sa sortie. Attendez que d’autres titres sortent (MK8 est prévu en avril). Sinon, si votre portefeuille le permet : foncez :)

En fait, je considère la Nintendo Switch comme une console portable que l’on peut raccorder en un instant à sa TV pour une utilisation plus confortable dans le canapé. C’est d’ailleurs la console portable la plus puissante du marché, très loin devant les 3DS et Vita. Vivement le 3 mars prochain, pour une prise en main en situation réelle, au quotidien :)

Ce que j’ai aimé

– Le concept hybride génial et très bien fait. Une révolution.
– La prise en main des Joy-Con et leur techno embarquée
– La manette Pro, quasi parfaite !
– La look de la machine et des accessoires
– L’écran 6.2″ magnifique
– Jouer à Zelda, Splatoon, Mariokart 8 dans le métro
– Snipperclips, vrai coup de coeur
– Pouvoir jouer en multi avec ses potes n’importe où

Ce que j’ai moins aimé

– Le lineup désertique en dehors de Zelda Breath Of The Wild
– L’autonomie théorique (que je n’ai pas vérifié)
– Le prix de vente abusif des revendeurs en Europe
– Le manque de puissance qui risque de se faire sentir sur le long terme
– La taille des boutons des Joy-Con
– 1-2 Switch vendu séparément (et cher : 50€)
– Le prix des accessoires hallucinant (90€ les Joy-Con supplémentaires !?)
– Le stockage de base semble léger ? A voir vu que les jeux sont sur cartouche.

Impressions test Nintendo Switch Avis

4 COMMENTAIRES

  1. Très bon avis ! De mon côté, je ne l’achèterai pas le jour de sa sortie, je vais attendre. Je pense que la Wii U a encore beaucoup à m’offrir avec des jeux que je n’ai pas encore testés.

  2. Le concept de cette Switch est vraiment cool! La fiche technique est quand même un frein. Quand on voit le prix des TV, de plus en plus de gens ont des écrans de plus de 50″, voire 4K. Et là, le côté console de salon va rendre un truc vraiment pas beau… Quand à l’aspect autonomie, faudra clairement être souvent branché, ce qui craint pour l’aspect nomade. Je me demande si elle ne sort pas un peu trop tôt…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée