Ant-Man et la Guêpe squatte le traditionnel créneau du “Marvel Estival”, et se déguste frais comme un sorbet citron en été, loin du tumulte et de l’intensité d’Avengers Infinity War.

L’Homme Fourmi est désormais un héros “cool”. Pas le plus fort, ni le plus badass. Non. Juste “cool”, en partie grâce à la nonchalance de Paul Rudd, décontracté et d’une naïveté presque touchante. Epaulé par un parfait casting de stars, dont on retiendra l’excellent duo Michael Douglas / Evangeline Lilly en sublime et redoutable Guêpe, il reprend du service un peu malgré lui, 2 ans après les événements de Civil War, pour affronter la mystérieuse (et sous exploitée) Ghost !

Critique Ant man et la Guepe

Le ton léger, familial, presque anecdotique du premier opus est réutilisé. On est face à un récit sans vraie envergure, et toujours sauvé par les (mêmes) ficelles humoristiques, brillamment tirées par un Michael Peña en grande forme, une bande de gangster ridicules, et un FBI complètement dépassé. Le rythme “Comédie d’action” est bien là… appuyé par les multiples péripéties prétextes à un comique de situation efficace, qui fonctionne presque aussi bien que les savoureux dialogues potaches et autres Flash-Back narratifs doublés avec la voix de Luis… “I know a guy, who know a guy” !

Critique Ant man et la Guepe

Point de climax grandiloquent, ou d’enjeux planétaires donc… Il faut dire que l’intrigue se déroule avant le Grand Affrontement contre Thanos ! Néanmoins, sous ses airs de petit film estival rigolo, Ant-Man et la Guêpe pose l’air de rien, une des bases majeures de résolution d’Infinity War à qui saura le voir… ;)

Critique Ant man et la Guepe

Et malgré quelques fautes de réalisation, Peyton Reed réussi à pondre des scènes d’actions aussi spectaculaires qu’astucieuses en jonglant avec les capacités de rétrécissement et d’agrandissements de nos héros. Voltiges dynamiques, salière géante, course-poursuite micro-machine, sprint sur la lame d’un couteau de cuisine… Les jouets deviennent des armes, les armes deviennent des jouets !

Critique Ant man et la Guepe

C’est décomplexé, c’est drôle, c’est série B : c’est Ant-Man. 3 mois après le grand bouleversement Avengers, un peu de légèreté et d’humour ne font pas de mal. Un vrai bon Marvel rafraichissant et sans prétention !

Sortie le 16 juillet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée