Home Jeux Vidéo Bioshock Infinite Burial at Sea Episode 2

[Test] Bioshock Infinite Burial at Sea Episode 2

3
Bioshock Burial At Sea Episode 2 Test

Paris… Les bords de Seine… Sur un air d’Edith Piaf, on se promène entre peintres et artistes de rues qui nous saluent, et animent les terrasses de ces cafés typiques … On ne comprend pas… Cette empreinte si particulière… On est mal à l’aise, on sait que ça ne va pas… qu’il y’a un hic quelque part…

Il arrive parfois, dès les premières secondes dans un jeu, de percevoir immédiatement la force de l’expérience que l’on s’apprête à vivre… Cette fameuse claque… C’est ce qui m’est arrivé pendant 2 heures…

Bioshock Burial At Sea Episode 2 Test

Mon impatience de connaître le dénouement de la saga Bioshock n’y était sans doute pas étrangère… Car c’est de ça dont il s’agit… Bien plus qu’une simple extension, Burial at Sea Episode 2 a la lourde tâche de terminer non pas le jeu Infinite, mais bien la saga dans son ensemble… et de boucler la boucle… magistralement !

Would You Kindly… ?

Epoustouflant… C’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour qualifier le scénario, enfin complet, de Bioshock… C’est au compte goutte, au fil des voxophones et autres dialogues que j’ai découvert la vérité, et pris la mesure de ces innombrables liens qui unissent trois épisodes, et deux mondes à priori sans rapport… Des liens qui dessinent petit à petit une grande toile narrative, d’une effrayante logique.

La causalité, l’oeuf et la poule… Sans trop en dévoiler, on dira simplement que Ken Levine donne les clés de son univers et nous emporte vers un final somptueux.

Doucement… Tout doucement…

Finesse et infiltration sont les maîtres-mots … Cette fois-ci on incarne Elizabeth quelques instants après la fin de l’Episode 1, qui ne dispose pas vraiment des mêmes capacités physiques que les précédents héros. Il faudra donc agir discrètement et évoluer sans trop attirer l’attention dans une Rapture au bord du chaos et à l’aube d’une rébellion déclenchée par un certain Atlas

Bioshock Burial At Sea Episode 2 Test

Peu de munitions, des ennemis sur les nerfs, un Big Daddy qui rôde … Quelques ingrédients pour un gameplay intelligent, renforçant cette sensation de vulnérabilité, et qui instaure une tension quasi-permanente. Le tout lié par une ambiance unique, absurdement dérangeante et pourtant fascinante. Oui, la mise en scène crève le plafond et porte le jeu à un niveau proche, très proche, du 7e art. Magique.

Que dire de plus sans prendre le risque de trop en dévoiler …? 14,99 euros : c’est le prix qu’il faudra débourser pour jouer à Burial at Sea Episode 2… La note est salée diront certains et ils n’auront pas tout à fait tort… Une extension indispensable pour les fans de la série, et pourquoi pas pour les autres ! Il est néanmoins plus que conseillé d’avoir joué à Bioshock premier du nom (et d’avoir terminé l’épisode 1 de Burial at Sea) pour l’apprécier à sa juste valeur !

Bioshock Burial At Sea Episode 2 Test

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée