Home High Tech Samsung Galaxy S6 Edge+ : l’avis d’un Apple Boy

Samsung Galaxy S6 Edge+ : l’avis d’un Apple Boy

1
Test avis Samsung Galaxy S6 Edge +

Depuis l’avènement des smartphones, j’ai toujours utilisé un iPhone. Et pourtant à l’époque je n’avais aucun attachement particulier à la Pomme et ne possédais même pas de Mac (depuis, j’ai vu la lumière et ai découvert Mac OS et les Mac Book. Mon PC prend la poussière). Il faut dire que le bébé de Steve Jobs était pionnier sur un marché encore naissant, et proposait pour le coup, une véritable révolution dans la manière d’utiliser un téléphone, avec des finitions exemplaires et inégalées en 2007.

Au fil des années, je suis resté fidèle à la marque, suivant les évolutions 3G, 3G+, 4, 4S, 5, 5C… en sauvegardant à chaque fois mes contacts, photos, applications facilement d’un téléphone à l’autre. Et puis récemment, on m’a proposé de tester un Galaxy S6 Edge+ dernier né de Samsung et tournant sous Android… Oula… Android… Une nébuleuse obscure remplie de bidouillages, surcouches constructeurs, et autres « Ice Cream Sandwich ». Face à l’extrême simplicité assumée d’ iOS, difficile de ne pas avoir d’aprioris ! Et pourtant je me suis lancé : cela fait 1 mois que j’ai troqué mon petit iPhone 5C pour partir sur la Galaxie Samsung. Voici mes impressions.

Découverte du Galaxy S6 Edge+

Parlons tout d’abord du téléphone en lui-même. Le Galaxy S6 Edge+ est le très haut de gamme Samsung. Le très très très haut de gamme même. Tout en haut. Et alors que je m’attendais à des finitions « Androidiennes » (cheap quoi, toujours mes aprioris ;) ), j’ai pris une sacrée claque. Design à tomber, matériaux nobles, cerclages en alu… Sans doute un des plus beau smartphone disponible à l’heure actuel, toutes marques confondues.

Test avis Samsung Galaxy S6 Edge+

Une des premières choses qui frappe lors de la prise en main, c’est indéniablement le gigantesque écran 5,7 pouces avec ses fameux bords incurvés qui valent au téléphone son appellation Edge. Chez Apple on parle de « Retina », ici c’est donc une technologie « Super Amoled » d’une définition de 2560 x 1440 px. Après un petit réglage dans les paramètres pour passer le mode d’écran en « Basique » (qui restitue le plus fidèlement les couleurs, contrairement aux modes Adaptatif/Cinéma/Photo bien trop saturés), la qualité d’image est absolument hallucinante. Une impression de relief et de taille accrue se dégage de la dalle grâce à ses bords incurvés… Effet Wahou garanti !

Test avis Samsung Galaxy S6 Edge +

Test avis Samsung Galaxy S6 Edge +

Et pour moi qui vient d’un petit 4 pouces, c’est vraiment grand… presque trop… J’ai mis du temps à m’adapter à la prise en main de la bête. Petites mimines s’abstenir. Malgré son poids plume (135gr), et son design extra plat, ses imposantes dimensions font qu’il n’est pas évident à ranger dans la poche de son jean, où à tenir dans sa paume sans avoir peur de le faire tomber… Je me suis habitué et n’ai plus de problème à manier le téléphone, mais il est certain que cette taille couplées aux bords incurvés ne conviendra pas forcément à tout le monde !

Deuxième point qui m’a particulièrement bluffé : l’appareil photo 16M de pixels. J’ai tout d’abord pesté contre l’intégration imparfaite du capteur qui « dépasse » un peu au dos du téléphone … Mais après avoir fait quelques clichés, j’étais bouche-bée ! La qualité d’image est vraiment impressionnante et n’a rien à envier (hormis le zoom) à un petit compact numérique !

Un exemple (sans filtre ! Cliquer pour agrandir) :

Test Avis Galaxy S6 Edge +

La batterie inamovible de 2800mAh fait du très bon boulot et m’a offert des journées complètes sans besoin de recharger, avec utilisation WIFI-4G-Bluetooth intensive (musique, surf, mail, vidéos) ! Et lorsque l’autonomie arrive à bout de souffle en fin de soirée, un mode « Extrême » d’économie d’énergie » peut être activé pour prolonger très efficacement l’utilisation de l’appareil.

Test avis Samsung Galaxy S6 Edge+

J’ai testé une version 32 Giga, mais il existe également un modèle 64Go. Attention : il n’est pas possible d’étendre la mémoire par une carte SD… Un comble je trouve pour un téléphone Android, puisque cette fonctionnalité a toujours été mise en avant par les fidèles de Google, face notamment aux iPhone. Le joli packaging, très épuré, contient des écouteurs, la prise de recharge/câble USB, et la notice.

Ma première expérience Android avec Touch Wizz

Quand on parle d’Android à un utilisateur iPhone, il pense immédiatement aux différentes versions qui peuvent exister, couplées aux surcouches constructeurs pas toujours à jour, et à l’ergonomie parfois très relative de ces dernières… Je ne vais pas vous mentir : j’appréhendais l’utilisation de cette interface… Et malgré une installation un peu fastidieuse passant par de trop nombreuses questions et options, j’ai finalement été séduit par cette surcouche TouchWizz !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est simple. Et rapide. Avant, j’adorais bidouiller mes iPhone, les jailbreaker, installer de super applications pirates, etc… Mais ça c’était avant. Avec le temps, je me suis rendu compte que les applications dont j’avais besoin se comptaient sur les doigts des mains.

Etre root ? Pourquoi faire honnêtement ? L’esprit « bidouillage libre » d’Android n’a plus aucun intérêt à mes yeux, et n’est clairement plus un argument dans l’air du temps. 99,9% des gens se moquent royalement d’avoir un téléphone « verrouillé » tant qu’ils ont les applis qui leur conviennent et une interface simple. Et c’est justement le cas de TouchWizz.

J’ai tout d’abord récupéré tous mes contacts en les exportant via iCloud. Puis j’ai réinstallé les app vitales que j’utilise au quotidien : réseaux sociaux, banques, whatsapp, Destiny, boites mails… la base est là … à l’exception malheureusement de ma bibliothèque iTunes / Apple Music… Aie aie aie… Je me suis rabattu sur un abonnement d’essai Spotify, pour accompagner mes trajets quotidiens !

Niveau ergonomie, l’interface de ce Galaxy S6 Edge+ m’a convaincu. La gestion des notifications est simple et me change vraiment de celle de l’ iOS, nulle à plus d’un titre. Les bords incurvés sont utilisés pour afficher de petits onglets-raccourcis permettant d’accéder à ses contacts ou applications favoris. La gestion du multi-tâches est très bien foutue et nous permet de scinder l’écran en deux pour afficher et utiliser 2 apps en même temps ! Très malin. J’ai également découvert les joies des Widgets sur l’écran d’accueil, et les possibilités que cela ouvre (par exemple, l’affichage dynamique d’une bulle de conversation facebook messenger sur les bords de l’écran) ! Bref, une excellente expérience, simple, fonctionnelle et très fluide, qui n’a clairement rien à envier à iOS !

Alors ? Verdict ?

Malgré un début un peu difficile, lié à une prise en main délicate, et la découverte d’un tout nouvel OS, je suis totalement conquis par ce Galaxy S6 Edge+. Je ne pensais pas dire cela un jour, mais cet Android à la sauce TouchWizz m’a séduit ! Il a su répondre à mes besoins tout en améliorant certains points qui font encore du tord à l’iPhone (notifications, widgets…). Bien sur tout n’est pas parfait, à commencer par le potentiel un peu inexploité des bords incurvés ou la mémoire non extensible.

Je garde à l’esprit que comparer le bas de gamme Apple (5c) avec le très haut de gamme Samsung est trompeur, et biaise mon ressenti. Malgré tout, les qualités et finitions exemplaires du fer de lance Samsung sont plus qu’évidentes, et jouent dans la même cour que l’ iPhone 6S Plus, tarif inclus ! Et oui, le premium a un prix : comptez 799€ pour le modèle 32Go. Un très beau cadeau de Noël ;)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom