Home Cinéma Bad GrandPa

[Critique] Bad GrandPa

0
Bad GrandPa

Mardi soir, je me suis rendu à la projection de Bad GrandPa au Gaumont Opéra, avec la présence de la star du film, Johnny Knoxville ancien leader de Jackass, une bande de foufous qui sévissait sur MTV au début des années 2000, dans une émission où ils enchainaient cascades et canulars aussi barrés que dangereux !

Bad GrandPa

La femme d’Irvin Zislman (personnage recurrent de Jackass) est morte. Le vieux grand père de 86 ans se retrouve seul… et enfin libre de profiter de la vie … C’est à dire draguer tout ce qui bouge et aller dans des clubs de strip tease ! C’était sans compter l’irruption de sa fille aux obsèques, qui lui confie son petit-fils Billy (Jackson Nicoll), 8ans, et le charge de l’amener chez son père, à l’autre bout du pays…C’est donc sur un fond de road-trip que les deux compères vont apprendre à se connaitre et faire les 400 coups ensemble, le scénario très anecdotique servant surtout de prétexte pour enchainer gags et caméras piégées.

Bad GrandPa

Et on rigole bien ! Malgré le ton plutôt gras et très souvent en dessous de la ceinture, le grotesque et le culot de certaines situations arracheront même aux plus coincés quelques éclats de rires ! Certains passages aussi cultes que politiquement incorrects (un gosse de 8 ans bourré à la bière, ou qui se travestit dans un concours de Miss America Junior) ne plairont néanmoins pas à tout le monde ;) On subit tout de même quelques moment “émotions” sur la relation grand-père / petit fils, clairement dispensables et pas vraiment dans le ton du film… Le réalisateur Jeff Tremaine aurait sans doute du s’en tenir au registre sketch-movie pur et dur.

Bad GrandPa

Jackson Nicoll est plutôt doué dans son rôle de sale gosse attendrissant, et arrive à faire gober à peu près n’importe quoi aux adultes qu’il piège. Et ce sont au final leurs réactions qui font le plus rire ! Knoxville sous son maquillage (assez réussi) de grand père pervers n’a pas résisté à l’appel de quelques cascades, bien qu’un peu moins extrêmes qu’il y’a 10 ans (et oui, tout le monde vieillit ;) )

Bad GrandPa

Allergiques de l’humour destroy, provoc et scato passez votre chemin. Moi en tout cas j’ai bien rigolé, et c’est tout ce qu’on demande à Bad GrandPa : nous détendre et nous faire marrer ! Un film qui ravira les fans de Knoxville, et ceux qui veulent se payer une bonne tranche de déconnade tartinée de « WhatTheFuck » … ;)

Sortie le 11 décembre !

En bonus, l’arrivée de Johnny Knoxville dans la salle de projection :

Article précédent[Précommande] Final Fantasy XIII Lightning Returns PS3
Article suivantVGX 2013 : Lauréats et Trailers sans surprises

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom