Home Cinéma Expendables 3

[Critique] Expendables 3

0
Critique Expendables 3

Après le sauvetage d’un ancien membre fondateur de l’équipe, Barney Ross se retrouve confronter à un nouvel ennemi qu’il croyait mort depuis bien longtemps. Face aux limites physiques de ses collègues plus tout jeunes, il décide de recruter du sang neuf et de reformer un commando le temps d’une ultime mission…

Les Expendables sont de retour… Et ils ne sont pas venus pour enfiler des perles !

Critique Expendables 3

Un constat s’impose toutefois dès la première moitié du film : la team de jeunots fraichement débarqués n’est clairement pas à la hauteur. Elle passe même complètement à la trappe. N’est pas Expendable qui veut…

Car la série s’est bâti son succès sur les très larges épaules de ces actions-heros légendaires ressuscités, et ne laisse pas la place aux petits nouveaux, finalement relégués au rang de faire valoir… Et ce n’est pas plus mal : on n’a que faire de ces rookies ! Stallone, Lundgren, Statham, Schwarzenegger : voila ceux qu’on veut voir !

Critique Expendables 3

Pas d’inquiétude, les papy flingueurs sont bien là et assurent le show avec un arsenal de calibres démesurés, et des punchlines bien burnées ! Comme le veut la « tradition Expendables », de nouvelles têtes d’affiche super-star ont intégré le casting ! Après Vendame, c’est Mel Gibson qui endosse le costard -taillé sur mesure- du bad guy. Harrison Ford côté CIA et Wesley Snipes en medic névrosé se prêtent également bien à l’exercice…

Voir Han Solo et Terminator bosser main dans la main, ça n’a pas de prix !

Critique Expendables 3

Entrecoupé de trop nombreux trajets en avion, le rythme en dents de scie ennuiera peut-être les férus de baston non-stop. Les autres y verront quelques tentatives, pas toujours réussies, d’introspection et d’émotion sur fond de musique bluesy.

Aucun doute possible : Expendables 3 sent fort la testostérone, les biceps gonflés et la poudre brûlée. Un film avec des couilles en acier, qui poursuit l’hommage (ou le revival nostalgique) des action movies d’il y’a 30 ans !

Une tambouille très « 80’s » plutôt savoureuse, à condition de la consommer à la bonne température (pas en dessous du 3e degré !)

Article précédent[Unboxing] Figurine Elf Dragon’s Crown Excellent Model
Article suivant[PS4 & Xbox One] Les jeux gratuits du mois de septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom