CA VOUS A PLU ? ALORS PARTAGEZ L'ARTICLE ;)

Pour être tout à fait honnête, je n’attendais pas grand chose de Spider-Man Homecoming. En m’installant dans le fauteuil de la salle de projection, j’avais peur… Peur d’assister à un « Ironman Homecoming », peur de l’omniprésence et des choix guimauveux de Sony Pictures sur la production…

Que neni.

La séquence d’ouverture rassure, en plantant intelligemment le film dans le cœur du Marvel Cinematic Universe. Retour arrière de 8 ans, l’attaque de New York, les Avengers… Michael Keaton en Vautour épatant, amène immédiatement l’intrigue, simpliste comme souvent, mais toujours efficace …

Critique Avis Spiderman homecoming

Et puis c’est le festival Tom Holland, léger, naturel, drôle… En un mot : parfait ! Pas de détour interminable sur le pourquoi du comment, le réalisateur Jon Watts nous épargne un énième Origin Movie. On connait tous par cœur l’histoire de ce gamin mordu par une araignée : Peter Parker expédie l’anecdote en moins de 5 secondes, en la racontant à son pote de lycée. C’est d’ailleurs à travers la vie « civile » du jeune héros que le film puise toute son originalité. Oubliez les incessants plans larges de buildings gigantesques, sur lesquels Spidey saute, court, tisse sa toile… La mise en scène se concentre sur les problèmes, les faiblesses de cet ado un peu effrayé, impatient d’être enfin reconnu comme un Avenger, et sermonné par Tony Stark, mentor et père de substitution.

Critique Avis Spiderman homecoming

Jamais intrusives et parfaitement dosées, les interventions d’Iron Man n’occupent finalement que peu de place. Et c’est tant mieux : place aux jeunes, la relève est là ! Les puristes ne pourront s’empêcher de relever quelques originalités et libertés prises sur les comics. Au milieu des caméo et clins d’œils au MCU, les prénoms bien connus fusent : Liz Allen, Flash, Ned…. L’intrigue se concentre aussi sur ces personnages secondaires, comme un teen movie bourré d’humour des années 80, assaisonné à la sauce Marvel !

Critique Avis Spiderman homecoming

Et malgré un petit ventre mou à mi-parcours, le rythme efficace doublé d’une relation Spiderman / Vautour très bien construite, tient en haleine jusqu’à une conclusion absolument parfaite, qui laisse du champs et de la liberté au développement du jeune héros ! On ne pouvait pas rêver mieux.

Il était temps que Marvel Studios reprenne l’Homme Araignée en main ! Après les purges infâmes « Amazing Spiderman » plombées entre autres par la triste prestation d’Andrew Garfield, Spidey est sauvé et s’intègre enfin parfaitement au MCU ! Tom Holland, la nouvelle figure de proue de l’univers cinématographique Marvel pour les 10 prochaines années, est taillé pour le rôle, et remplacera sans mal notre bon vieux Tony Stark, toujours branché, mais quand même un peu fatigué.

Pétillant, frais et coloré, Spider-Man Homecoming est le parfait Marvel de l’été !

Sortie en salles le 12 juillet !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée