Home Jeux Vidéo Star Wars Battlefront : mes impressions après 10H de jeu

Star Wars Battlefront : mes impressions après 10H de jeu

1
Impressions Star Wars Battlefront

Aujourd’hui est un grand jour pour les fans de sabre laser (dont je fais partie :) ) puisque Star Wars Battlefront est enfin disponible pour tous ! J’avais déjà pu m’essayer à la Beta il y’a un peu plus d’un mois, qui m’avait fait plutôt bonne impression. Et puis la semaine dernière, j’ai ressenti un trouble dans la Force : j’ai eu la chance de recevoir un code EA Access sur Xbox One pour tester pendant 10H (temps de jeu maximum sur l’accès anticipé) le titre de DICE, en avant-première. J’ai nettoyé mon blaster, dépoussiéré mes détonateurs thermiques et suis parti sur le front galactique !

Principe de jeu / Gameplay

Avant de se lancer dans de gigantesques affrontements épiques, le jeu nous propose d’apprendre les rudiments de gameplay dans un petit didacticiel. Pas franchement indispensable pour les habitués des FPS, cette mini séquence sur Hoth a au moins le mérite de nous mettre dans l’ambiance de la Saga. Ce tour de chauffe terminé, nous voilà prêt à passer aux choses sérieuses. Direction le menu principal.

Si l’on pourra effectuer quelques missions solo de type « campagne » (ou plutôt « Horde ») en coopération avec un pote, le cœur du jeu réside avant tout dans ses modes multijoueurs. Et ils sont nombreux ! Des classiques Deathmatch 10v10 en équipe, ou Capture the Flag, se distinguent quelques autres plus exotiques : un « Défense de Droides », « Bataille de héros » ou « Traque du Héros » axés sur l’utilisation des personnages spéciaux (Boba Fett, Luke, Dark Vador, Han Solo…) etc…

Impressions Star Wars Battlefront

Au final, sur les 9 modes, 3 m’ont vraiment captivé :

– Suprématie, mettant en scène une conquête de territoire à 20v20. les deux équipes progressent en capturant/défendant des points stratégiques, leur permettant d’avancer progressivement sur l’ennemi.

– Attaque des Marcheurs : Assez similaire à « Suprématie », il faudra cette fois aider la progression des AT-AT ou bien la stopper en déclenchant des bombardements et en détruisant les gigantesques marcheurs. Un mode vraiment chouette à 20v20 !

– Escadron de Chasseurs : mon côté nostalgique de « Rogue Squadron » :) Une bataille uniquement entre vaisseaux à la surface des différentes planètes disponibles. Côté alliance on pourra choisir entre X-Wing et A-Wing, alors que l’Empire propose un Tie-Fighter ou un Tie-Interceptor. Un mode de jeu basique mais jouissif, ponctué de petits objectifs de défense/attaque de cargos.

Impressions Star Wars Battlefront

Au fil de l’expérience et des niveaux gagnés, on pourra débloquer différents blaster (pistolets, fusils…), et skin de personnage. En plus de l’arme principal, le joueur dispose de 3 “cartes des étoiles” déclenchables à tout moment, et donnant des bonus ou armes temporaires sur le terrain, avec un temps de recharge après utilisation. Ainsi, un fusil sniper est disponible… Mais uniquement sous forme de carte : les campeurs invétérés vont être déçu ;)

Le choix reste toutefois très restreint à mon gout. Les possibilité de customisation sont vraiment limitées, et on a un peu l’impression d’avoir les mêmes armes / même personnage que tout le monde.

Impressions Star Wars Battlefront

D’autres bonus apparaissent aléatoirement sur le champs de bataille, et permettent une fois ramassés, de piloter un vaisseau, placer une tourelle automatique etc… Inutile de vous dire, que tous les joueurs se précipitent dessus…

D’une manière générale, le gameplay proposé est très nerveux. Pas le temps de s’arrêter, il faut avancer et progresser en équipe en permanence. Le respawn des joueurs se fait très rapidement, ce qui renforce davantage ce sentiment de « rush » permanent… Mais pas toujours aux meilleurs endroits. Il est fréquent de devoir courir un bon moment avant de retourner au cœur de l’action. Un tout petit bémol, qui n’entache en rien le level design brillant de Star Wars Battlefront !

Réalisation

Le plaisir de parcourir les énormes environnements iconiques de Star Wars se ressent instantanément. Et malgré une certaine inégalité dans la réalisation des maps, le jeu est indiscutablement beau. Très beau. Oui, même sur Xbox One en 900p upscalé 1080p, upscalé 4K sur ma télé 55”, le rendu photo-réaliste est à tomber. J’ai pris une vraie claque en arrivant sur la Lune forestière d’Endor du Retour du Jedi, incroyablement bien reproduite avec la possibilité de parcourir les huttes Ewoks pour canarder d’en haut, ou se cacher dans la jungle fourmillant de détails et de végétations.

Les musiques de la Saga déclenchent bien évidemment les frissons de rigueur et une poussée d’adrénaline lorsqu’on est lancé dans le cœur de l’action. On s’y croirait, et on aime ça.

Impressions Star Wars Battlefront

Ces 10 heures passées sur Star Wars Battlefront m’ont totalement convaincu ! N’espérez pas jouer à un clone de Battlefield avec un skin Star Wars, ce n’est pas le cas. Point de rôles ou de classes de personnage, ni de choix dantesque dans les armes. On a plutôt affaire à un titre mêlant défouloir et stratégie, résolument arcade, et impeccablement réalisé avec une variété de modes de jeu très conséquente. Comme tout FPS compétitif, la lassitude finira par pointer le bout de son nez après plusieurs dizaines d’heures de jeu, mais d’ici là, l’ Episode VII sera sorti, et on peut dors et déjà imaginer quelques DLC “Le Réveil de la Force”.

Faut-il aimer Star Wars pour apprécier le jeu ? Bien évidemment ! Je suis un très grand fan de la Saga de George Lucas, et cela influence clairement mon expérience de jeu. Si vous êtes allergique à la Force ou que le bruit strident des Tie-Fighter vous donne des boutons, passez votre chemin.

Pour les autres… Kiffer vous allez…

1 COMMENTAIRE

  1. Coucou,
    Un de mes amis qui attendait Star Wars Battlefront avec beaucoup d’impatience était vraiment déçu ! Il semblerait qu’il y avait des lacunes au niveau du gameplay et qu’il n’y avait pas suffisamment d’armes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée