Avec l’arrivée de la Next-Gen, les SSD sont un gros changement d’architecture pour les consoles. Une petite révolution, qui a un prix : cette technologie de stockage, (spécialement les types SSD NVMe 2 PCIE4 ultra rapides dont sont équipés les Xbox Series S et XSX), coute cher.

La Xbox Series S est une console Next-Gen, vendue à un prix défiant toute concurrence : 299€. Pour atteindre ce tarif, il a fallu faire des concessions : pas de lecteur de disque, et une capacité de stockage divisée par 2 : 512 Go, dont 364 Go utilisables pour installer des jeux (le reste étant partagé entre l’OS et l’espace Quick Resume).

Pas de lecteur de disque sur XSS et un SSD de 364 Go, c’est grave ?

Avant de répondre à cette question, je vais tuer une croyance qui pullule sur internet ces derniers temps. Depuis des années maintenant, les disques physiques des jeux vidéo ne servent qu’à 2 choses :

1-Installer le jeu sur le disque dur de la console
2-Prouver qu’on est propriétaire du jeu en laissant le disque inséré

Non : les disques de jeux ne tournent pas dans le lecteur quand on joue. Oui : un jeu format disque physique ou demat prendra exactement le même espace sur le disque dur de la console.

Xbox Series S SSD

La pertinence de l’espace de stockage disponible sur une console n’est donc pas corrélé au fait qu’elle soit 100% digitale : dans tous les cas, disques physiques ou pas, l’espace nécessaire est le même pour installer un jeu. Une fois qu’on a dit ça, qu’est ce qu’on peut installer sur le SSD de la Xbox Series S ? Pour ma part voici ce que j’ai fait tenir :

– Assassin’s Creed Valhalla (47,5 Go)
– Watch Dogs Legion (35,7 Go)
– Gears 5 (55,7 Go)
– Forza Horizon 4 (72 Go)
– Yakuza 7 (37,2 Go)
– Dirt 5 (44,2 Go)
– Gears Tactics (28,1 Go)
– Battletoads (8,7 Go)
– Streets of Rage 4 (4,5 Go)
– Cuphead (4 Go)
– Ori 2 (4,3 Go)
– Panzer Dragoon Orta (3,6 Go)
– Radiant Silvergun (2,3 Go)
– Celeste (1,5 Go)
– Star Wars Racer (460,2 Mo)

Il reste 1,2 Go d’espace (pour un jeu indé par exemple).

La réalité, c’est qu’au delà du chiffre de « 364 Go » qui peut sembler faible, cet espace de stockage conviendra en fait à la plupart des gens. Les jeux sur XSS prennent bien moins de place que sur XSX ou PS5. Et comme vous pouvez le constater, j’ai pu mettre 5 jeux « AAA populaires », et d’autres gros jeux (qui prennent tout autant de place qu’un AAA pour certains), ainsi que pas mal d’indé.

Par ailleurs, il est possible de brancher un disque dur Externe en USB 3, pour y stocker des jeux. Cet ajout permet de faire tourner uniquement les jeux rétrocompatibles One/360/OG, mais il peut tout à fait servir de « garage » pour les jeux Xbox Series S|X plutôt que de le supprimer (et devoir les re-télécharger) quand on souhaite libérer de la place. J’ai chez moi un SSD Externe USB3. J’ai fait un test de transfert de Gears 5 vers le SSD interne de la console. Cela a pris moins de 3 minutes.

Seagate propose également une carte de stockage SSD spécifique de 1To pour augmenter facilement (plug and play ;)) l’espace disque disponible de la console, mais elle est très onéreuse. Cette solution est à privilégier si vous avez VRAIMENT besoin d’avoir plus de 30 jeux installés constamment sur votre consoles… Ce dont je doute fortement.

Pour moi, les 364 Go de stockage de la Xbox Series S, sont cohérents avec son placement sur le marché. A 299€, on profite des dernières améliorations Next-Gen, comme le Ray-Tracing, le 120FPS, le VRR, le Quick Resume etc… Elle est dotée du même CPU que sa grande soeur la Xbox Series X, d’un GPU full RDNA 2, et du même SSD (même vitesse, même architecture), avec un stockage réduit mais suffisant je trouve pour l’immense majorité des gens, qui profiteront sans problème de plusieurs gros jeux installés simultanément.

4 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cet article, je l’ai commandée et voyant la petite polémique gonflant sur Youtube, cela rassure de voir que l’on peut survivre avec 364 Go, surtout que le SSD en option fait presque le prix de la console 😰

  2. Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour ce blog. Je viens de le découvrir et je le trouve très intéressant et pertinent.
    Concernant la taille du SSD sur cette XsS je suis assez d’accord avec votre analyse. Ce qui le gène vraiment sur ce modèle c’est le sacrifice du lecteur optique. On peut mettre en avant le prix mais franchement l’ajout d’un lecteur Blu-ray ne l’aurait pas tant impacté que cela. Le fait qu’elle soit moins puissante que la X et qu’en plus elle n’a pas de lecteur me gène vraiment pour mon cas. Je possède encore des jeux Xbox et 360 en physique. Et la X est trop chère (pour l’instant). Pour l’instant, aucune des deux n’est pour moi.

    • Salut, merci ça fait plaisir :)
      Effectivement, si tu as une collection physique de jeux importante, alors mieux vaut t’orienter vers la Series X.
      Pour la S, le choix de supprimer le lecteur permet bien sur de gagner en cout. L’objectif était d’être sous la barre des 300 euros, et avec un lecteur cela aurait été impossible… Les 2 consoles sont déjà vendues à perte…
      Mais ce sont également des économies de Service Après Vente pour MS (un lecteur ça tombe en panne, comme le montre ce lancement avec quelques unité défectueuses à ce niveau là), et également une marge plus importante sur la vente de jeux, puisqu’elle est en direct sur le store ;)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom