Gears of War, c’est LA licence Xbox par excellence. Celle qui a fait vendre des 360 par palettes, et qui a (re)défini les mécaniques et le modèle des Third Person Shooter actuels. C’est d’ailleurs ce jeu qui m’a fait acheter la console à l’époque :) Et si ce 4e épisode était très attendu, il était également craint par les fans… J’en parlais d’ailleurs dans l’épisode 1 d’Akoitujou… Nouveau studio (depuis le rachat de la licence par Microsoft), nouveaux Héros… La peur d’avoir perdu l’essence “Gears” en cours de route était bien là…

…Jusqu’au premier lancement de la galette dans ma Xbox One. Oui, je sais : il est impossible de se faire un avis solide après 1 heure de jeu… Mais j’admets avoir été immédiatement happé par le début de la campagne ! Après un bref tutoriel, intelligemment maquillé en “scènes d’archives” pour se remettre dans le contexte des précédents opus, nous voilà aux commandes de JD Fenix, accompagné de sa bande de déserteurs traqués par la CGU.

avis test gears of war 4

Pas le temps de dire ouf, qu’une gigantesque tempête s’abat sur les restes d’une des cités de repeuplement batie après la fin de la guerre. Et là, la machoire se décroche gentiment, et les yeux pleurent des larmes arc-en-ciel de licorne : ca claque. Visuellement, ça claque VRAIMENT. Je n’ai pas de Xbox One S et ne bénéficie donc pas du HDR, mais même sans cette amélioration, le rendu et les effets sont absolument magnifiques. C’est indéniablement un point fort du jeu. Même si les décors sont assez inégaux (les passages sous terrains fades VS les promenades au grand air somptueuses), Gears Of War 4 est pour moi le titre le plus abouti graphiquement de la console de Microsoft.

avis test gears of war 4

Passé le whaou-effect visuel, il est temps de sortir son flingue pour dérouiller du monstre entre 2 punchlines bien burnées dont seul Marcus a le secret. En parlant du loup, sa présence révélée lors de l’E3 vient consolider un casting de nouveaux héros franchement réussi ! Le père de JD est parfait dans son rôle de vétéran barbu passant le flambeau à la jeune génération. Car c’est bien de cela dont il s’agit : Gears of War 4 est un épisode de transition, celui qui ouvre la voie vers une nouvelle histoire, une nouvelle intrigue, toujours un peu téléphonée et classique, mais qui a le mérite d’être efficace. On sait pourquoi on se bat !

avis test gears of war 4

Alors oui, le schéma de jeu EST répétitif. On avance et d’un coup, une horde de robots de la Coalition ou de Locustes surgit pour nous faire la peau. On se planque, on les défonce, puis on avance jusqu’au prochain gunfight, à peu de choses prêts identique. C’est la formule Gears… Classique, violente, kiffante, agrémentée de quelques phases de jeu originales, qui donnent un peu d’air aux 5 Actes de la campagne (jouable intégralement en coopération en ligne ou en écran splité !!). Le cover & shoot est un art qui ne s’improvise pas : force est de constater quel le studio maitrise l’héritage laissé par Epic Games, et en tire la meilleure expérience possible. Le maniement des armes est précis, l’impact efficace, et les déplacements un peu plus légers qu’avant !

avis test gears of war 4

Impossible de parler de Gears Of War 4 sans glisser un mot sur le mode Horde, emblématique de la saga ! Dans cette nouvelle version, The Coalition a conservé toutes les bonnes idées accumulées au fil des épisodes et les a agrémentés de quelques features vraiment très cool. Comme un système de classes, permettant aux joueurs de choisir parmi 5 jobs complémentaires disposant de compétences spéciales : Ingénieur qui répare les tourelles et les améliore, Sniper qui triple les dégâts à la tête, ou encore un expert en armes lourdes…

avis test gears of war 4

Test réalisé à partir d’une version fournie par Microsoft France

2 COMMENTAIRES

  1. J’ai vraiment kiffer le jeux mais j’ai beaucoup de réserve quand au multi… pour le moment en horde j’ai jamais pus allez plus loin que les round 10/12 sans que 1 ou deux joueurs ce déco… et je trouve que les serveur lagouille un peu…. mais la campagne en coop :D un régal

    • C’est le problème des gens qui abandonnent en cours de route malheureusement. Il faudrait que le studio autorise des joueurs à rejoindre la partie en cours de route :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire :)
Votre nom

Me prévenir quand une réponse est postée